Accueil > Championnat > Ligue 2 - 15/16 > Archives Ligue 2 > Boris Mahon : « Partir sur un résultat positif »
Archives Ligue 2

Boris Mahon : « Partir sur un résultat positif »

Aucune réaction
Imprimer

Si l’USCL a validé son maintien il y a deux semaines, ne comptez pas sur Boris Mahon de Monaghan et ses partenaires pour finir leur saison en roue libre. Auteurs d’un match de caractère face à Auxerre, les Béliers comptent bien ne rien lâcher ce soir face au Tours FC. Un résultat positif serait la meilleure de remercier leur public, de quitter les coéquipiers en fin de contrat mais aussi pour bien préparer la saison prochaine.

USCL : Les fins de saison se signalent parfois par des matches en roue libre mais à Auxerre, vendredi dernier, on a vu une équipe de Créteil pleine de répondant pour aller chercher son match nul après avoir été menée 2-0 !

Boris Mahon de Monaghan : C’était un match sans enjeu c’est vrai. Auxerre avait certainement à cœur de bien préparer sa finale de Coupe de France en évitant les blessures. Ils n’ont pas eu énormément d’occasions mais ils ont réussi à inscrire deux buts. A la mi-temps, on s’est dit que tout était encore possible. On a réussi à marquer le premier but, puis à égaliser. Ça prouve qu’on a la bonne mentalité. Et puis c’est toujours positif de remonter deux buts de retard pour éviter une défaite, surtout qu’à l’aller c’est Auxerre qui nous avait fait le coup.

 

USCL : Ce soir, vous serez mis à l’honneur pour les 200 matches que vous avez disputés pour le club. Qu’est-ce que ce chiffre vous inspire ?

BMM : 200 matches ! A aucun moment, je n’ai compté mon nombre de matches mais c’est pas mal quand même (il sourit, ndlr)… Ça fait plaisir ! Ça veut dire que j’ai toujours joué pendant ces six saisons pour Créteil. Aujourd’hui dans le football, peu de joueurs peuvent dire qu’ils ont passé six ans dans le même club. Ça montre la confiance que le club m’a accordée et ça veut aussi dire que j’ai fait en sorte de prouver que je mérite de jouer.

 

USCL : Y a-t-il un moment qui vous a marqué plus qu’un autre ?

BMM : Sur ces années, je retiendrais forcément la saison de la montée. C’était extraordinaire ! On pouvait perdre un match et finir par le gagner dans les arrêts de jeu. C’était magnifique, on était énorme et tout nous souriait ! On parlait de nous comme d’un rouleau compresseur, toutes les équipes avaient peur de nous. Fêter la montée devant notre public, ça restera un souvenir fort. Le match de Coupe de France contre Nice aussi ! Même si on avait été éliminé, avoir marqué mon penalty à Lionel Letizi, un gardien que je regardais jouer à la télé quand j’étais petit et que je supportais avec le PSG, ça m’a marqué aussi.

 

USCL : Vous êtes désormais plus proche que jamais du record absolu détenu par Richard Trivino… Ses 224 matches deviennent-ils votre nouvel objectif ?!

BMM : C’est sûr ! Maintenant que je connais le record, je vais faire en sorte de le battre ! On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve mais j’espère bien battre Rich’ ! Être le joueur le plus capé d’un club, c’est fort, ça veut dire beaucoup !

 

USCL : Ce soir, il n’y a plus le moindre enjeu pour la réception du Tours FC. Comment abordez-vous ce dernier match de la saison ?

BMM : C’est un match sans pression pour les deux équipes mais il ne faut pas non plus se croire en vacances : on peut encore aller chercher la 10ème place. Bien terminer cette saison, nous permettra de bien commencer la suivante. Et puis, ça sera l’occasion de faire plaisir à nos supporters qui nous ont encouragés toute l’année à Créteil et suivis à l’extérieur. Ce soir, il va falloir faire un bon match pour eux et aussi pour les coéquipiers qui ne seront plus là saison prochaine. Partir sur un résultat positif sera la meilleure façon de se dire au revoir.

 

Propos recueillis par JG

Photo AFR José Lopes

JPEG - 18.1 ko

JPEG - 6 ko

2017 US Créteil-Lusitanos, le site officiel
| Contact | RSS 2.0