Accueil > Championnat > Ligue 2 - 15/16 > Boris Mahon : Se maintenir et emmener ce record le plus loin
Ligue 2 - 15/16

Boris Mahon : Se maintenir et emmener ce record le plus loin

Aucune réaction
Imprimer

Depuis peu recordman des matches joués avec l’USCL, Boris Mahon de Monaghan sera mis à l’honneur ce soir. En attendant, la rédaction est allée savoir dans quel état d’esprit était le latéral droit.

USCL : Vous êtes devenu, il y a peu, le joueur le plus capé de l’histoire de l’USCL. Qu’est-ce que ça fait d’être le recordman des matches joués ?

Boris Mahon de Monaghan : Ça fait plaisir. C’est toujours glorifiant d’obtenir ce genre de récompense, c’est une satisfaction personnelle d’en être arrivé là. Ça marque la confiance du club des dirigeants. Ça veut aussi dire que j’ai réussi à convaincre plusieurs coaches malgré le statut de remplaçant avec lequel j’ai commencé plusieurs saisons.

 

USCL : Selon vous, quelles qualités vous ont permis d’en arriver là ?

BMM : Je pense n’avoir jamais baissé les bras. J’ai toujours fait en sorte de faire le maximum pour jouer en étant travailleur et sérieux. C’est aussi cette force de caractère que j’ai acquise au fur et à mesure qui est récompensée. C’est la preuve qu’au bout d’un moment le travail paye.

 

USCL : Quand avez-vous su qu’arriver à un tel record était envisageable ?

BMM : En fin de saison dernière, j’ai appris que j’étais à une vingtaine de matches du record du « fameux » Richard Trivino (il chambre, ndlr). D’ailleurs, ce qu’il y a de vraiment sympa dans ce record c’est que je vais battre Richard ! Un joueur avec qui j’ai joué et avec qui je m’entends super bien. On a joué ensemble pendant ses deux dernières saisons ici. Mais pour répondre à la question, battre ce record n’a jamais été un objectif pour moi. Se dire qu’on rentre dans l’histoire du club, c’est vraiment plaisant mais le plus important c’est vraiment de maintenir le club. Ce record ne sera une vraie satisfaction que si la saison se termine bien. Le plus important c’est le club.

 

USCL : Vous avez échangé sur le sujet avec Richard Trivino ?

BMM : Oui, forcément, on s’est un peu chambré sur Facebook ! Il a annoncé qu’il retournait chez lui en venant ici à Créteil et je lui ai répondu qu’il n’était qu’un petit rigolo (sic) avec ses 224 matches.

 

USCL : Vous avez chambré vos coéquipiers aussi ?

BMM : Je ne vais pas croire que je suis supérieur à des gars comme Jean-Mi, Vincent ou Yann parce que j’ai battu ce record. C’est pas mon objectif et surtout c’es pas mon caractère Après, j’espère que je pourrais emmener ce record le plus loin possible en continuant à jouer pour Créteil la saison prochaine en Ligue 2.

 

USCL : Ce record de matches avec l’USCL signifie aussi que vous vous sentez à Créteil et en région parisienne…

BMM : Ça fait 7 ans que je suis au club et ma situation a bien évolué depuis que je suis arrivé ici. Ça fait 4 ans que je suis avec ma femme et qu’on habite ensemble ici, à Créteil. On a eu une petite fille qui est née à Saint-Maur, donc forcément le Val-de-Marne restera à vie. On a un peu fait tous les parcs de Paris pour promener la petite pour qu’elle s’amuse. Au bout de 7 ans on a forcément nos habitudes et on connaît la région par cœur. Plus tard, Créteil restera un bon souvenir dans ma vie et j’espère que ça le restera plus longtemps que ses 7 ans. J’aimerais pousser ce record le plus loin possible. Mais, encore une fois, mon objectif c’est vraiment le maintien : gagner le plus de matches pour se sauver le plus vite possible.

 

Propos recueillis par JG

Photo AFR José Lopes

JPEG - 18.1 ko

JPEG - 6 ko

2017 US Créteil-Lusitanos, le site officiel
| Contact | RSS 2.0