Accueil > Championnat > [National 1] 17/18 > À la rencontre d’A. Yousfi
[National 1] 17/18

À la rencontre d’A. Yousfi

Aucune réaction
Imprimer

Arrivé cet été en renfort pour l’équipe réserve de J.M. Bridier et V. Di Bartolomeo, Abderrahmane Yousfi est vite monté en équipe prémière. Ce jeune joueur Algérien, passé par l’OM et le Stade Rennais, a accepté de nous parler de son parcours à son arrivée en France en passant par son sentiment lors de sa première sous les couleurs cristoliennes lors de la 11ème journée (Ndlr : contre Sannois SG au Stade Dominique Duvauchelle). Entretien.

 

Peux-tu nous parler de ton parcours ? 
J’ai commencé le football en Algérie lorsque j’étais tout jeune, je devais avoir huit ans. 
À 15 ans, j’ai quitté l’Algérie pour venir vivre en région parisienne. J’ai rejoint l’ES Parisienne dans le XVIII arrondissement de Paris où j’ai évolué pendant un an et demi. Ensuite, l’Olympique de Marseille est venu me chercher. J’ai porté ce maillot pendant mes deux années U19 avant de rejoindre l’équipe de CFA. En tout, j’ai joué à l’OM pendant quatre ans. 

Suite à cela, je devais signer au PSG, mais cela ne s’est finalement pas fait. Je suis donc resté sans club pendant trois mois avant de rejoindre Saint-Ouen l’Aumône en CFA 2 pendant six mois. De là, le Stade Rennais m’a recruté pour que j’évolue avec leur équipe réserve. J’y ai joué un an. 

 

Tu as donc émigré seul alors que tu étais très jeune. Comment as-tu vécu cela ? 

Au début c’était compliqué car je ne parlais pas du tout français. Ensuite, j’ai commencé à jouer quasiment quotidiennement donc cela m’a aidé dans mon intégration. J’ai vite appris la langue et la culture française. 

 

Peux-tu nous décrire ton profil en tant que joueur ? 

Je dirais que j’ai les profils de Fekir ou Griezmann. J’aime bien jouer derrière deux attaquants, même si je peux être seul en pointe. J’aime jouer au ballon et décrocher. 

 

Comment as-tu signé à l’USCL ? 

Le 30 août, lors de la dernière journée du mercato, j’étais en Bulgarie car j’allais signer dans un club de D1. Mon agent m’a alors appelé pour me dire qu’il avait eu une discussion avec l’USCL et qu’il préférait que je reste encore en France. J’ai donc signé ici et j’en suis très content.

 

Initialement, tu t’entraînais et jouais avec l’équipe réserve. Comment s’est déroulée ton arrivée ? 

Tout s’est très bien passé. J’ai d’abord rencontré le staff de la National 3, et notamment Vincent Di Bartoloméo. Il m’a fait comprendre que si je faisais des bons matchs, je pourrais éventuellement m’entraîner avec l’équipe première. J’ai fait deux matchs en National 3, puis « gratter » 2-3 entraînements avec la National pour finalement être appelé pour la première fois contre Sannois. 

 

Comment as-tu vécu ce passage de l’équipe réserve à l’équipe première ?
Je connaissais quelques joueurs qui avaient joué quelques matchs avec la réserve donc cela s’est très bien passé. Nous avons un très bon groupe. 

 

Qu’as-tu ressenti lorsque tu as été appelé pour la première fois dans le groupe National face à Sannois ?
Je devais rester encore un peu en réserve afin de faire mes preuves et finalement, j’ai été convoqué au bout d’un mois. J’étais content ! 

 

Lors de ce même match, tu es convoqué pour la première fois dans le groupe et fais aussi tes premiers pas sous le maillot cristolien. Comment l’as-tu vécu ? 

Je suis rentré en essayant de donner le meilleur de moi-même. Ce n’était pas un match facile mais cela s’est bien passé. En ce moment, je me sens bien donc j’espère avoir ma chance et aider l’équipe. 

 

Quels sont tes objectifs personnels ?
J’espère enchaîner des entrées en match et surtout les gagner afin d’aider le club à terminer dans le haut du tableau. 

 

Si on devait conclure sur un mot, lequel serait-il ?
Bonne chance pour moi, et surtout pour le club.

JPEG - 18.1 ko

Dans la même rubrique

JPEG - 6 ko

chryso colas Eqio gympark luxo Pécunia   VTMP

2018 US Créteil-Lusitanos, le site officiel
| Contact | RSS 2.0